Beaucoup de personnes se demandent souvent comment améliorer sa communication avec les autres : dans son milieu professionnel, dans son activité associative, dans ses relations institutionnelles, au cours de sa vie quotidienne, en couple, avec ses enfants, avec ses parents, avec le voisinage, etc

Un constat quotidien:

On a en effet constaté que l’autre personne peut montrer :

– une certaine incompréhension : si elle a tendance à d’abord analyser ce que vous dîtes,

– ou bien un étonnement impactant son humeur : si vous avez été trop direct ou démonstratif, sans d’abord créer un lien aimable et sympathique,

– parfois encore un agacement, voire un énervement ou même une colère qu’elle a du mal à dissimuler : si on ne lui dit pas tout de suite ce qu’il en est, ou si on ne lui donne pas la réponse au début de la phrase.

Une découverte bienfaisante :

En formation ennéagramme à Nantes vous découvrirez que cela dépend de votre émotion dominante : vous verrez donc si c’est plutôt la peur (ou angoisse) ou bien la tristesse (ou peine) ou encore la colère (ou agacement).

Si vous avez envie de savoir, apprendre, découvrir et tester comment améliorer votre communication, l’ennéagramme tel qu’enseigné par SAF.E, et selon l’école Helen Palmer, vous aidera :

– au sein de votre entreprise,

– avec votre conjoint que vous aimez,

– durant le cours d’une relation avec une institution,

– au contact de votre enfant qui veut entrer en lien affectif avec vous,

– dans une association dans laquelle vous voulez vous engager,

– avec vos parents lors des réunions familiales pas toujours sereines ou agréables,

– à convaincre vos prospects difficiles à faire conclure,

– pour éviter les « embrouilles » et querelles quasi-quotidiennes avec vos voisins ,

– avec vos clients qui peuvent être très exigeants,

– dans la relance de vos fournisseurs,

– avec vos prestataires dont vous attendez une qualité optimale,

– en compagnie de vos partenaires qui doivent vous faire bénéficier d’un engagement réciproque respectueux, honnête et sans faiblesses ?

On y réussit en s’adaptant à leur mode de communication qui n’est pas forcément le nôtre: et il y en a trois différents comme on l’apprend en formation développement personnel à Nantes de SAF.Ennéagramme.

Formations utiles également en milieu professionnel :

Ces informations pragmatiques sont valables également si vous les utilisez en :

 + intelligence collective,

+ team building,

 + gestion du stress,

+ résolution des conflits,

+ gestion des émotions.

Donc cette formation vous apportera un bénéfice en faveur :

– des résultats financiers et économiques de votre entreprise,

– de la non-conflictualité dans votre association,

– de la réussite et l’atteinte des objectifs de votre institution.

Exemples concrets d’amélioration pour votre entreprise :

Voici un exemple pour une demande d’aide à la conduite du changement formulée par :

*une personne stratège à l’intelligence mentale ou cérébrale ou intellectuelle dominante (un tiers des personnes Femmes ou Hommes ; bases cinq, six et sept) formule ainsi son besoin :

« nous avons l’intention de faire évoluer l’organisation décisionnelle de notre entreprise; nous craignons certaines réticences ainsi que d’éventuels conflits; de plus notre direction n’est pas très portée sur la communication…pourriez-vous nous apporter un appui pour conduire ce changement ? »

Si vous ne leur donnez pas d’explications préalables les personnes mentales ou cérébrales ou intellectuelles (bases cinq, six et sept) vous feront régulièrement répéter, reformuler et vous poseront des questions intermédiaires.

Comment améliorer sa communication si on est une personne mentale ou cérébrale ou intellectuelle prépondérante :

– en expliquant moins,

– en « saoulant » moins l’autre, les autres, avec des démonstrations, des preuves qu’ils ou qu’elles ne vous ont pas demandées ! Surtout si ces personnes sont corporelles ou instinctives : vous risquez de réveiller leur colère 🙁

– avec sa réponse à la question posée et dès le début de sa phrase,

– en y mettant du ressenti, ce qui plaira aux personnes principalement affectives ou émotionnelles !

*une personne communicante et à l’intelligence affective ou émotionnelle dominante (un tiers des personnes Femmes ou Hommes: bases deux, trois et quatre) vous fait part de cela :

   « votre réputation dans l’accompagnement des entreprises est arrivée jusqu’à nos oreilles: nous sommes honorés de solliciter votre appui dans un projet de changement. »

 

   Elle a créé le lien avec vous; ensuite l’échange va se porter sur le fond du projet, que son interlocuteur ou interlocutrice soit mentale, cérébrale, intellectuelle, corporelle ou instinctive.

*une personne dirigeante, responsable et à l’intelligence corporelle ou instinctive dominante (un tiers des personnes Femmes ou Hommes: bases huit, neuf et un) va droit au but :

   « Nous voulons que vous nous aidiez à conduire un changement dans notre entreprise: en êtes-vous capable ? »

   Ensuite la demande de précisions viendra de la personne corporelle elle-même !

   Comment améliorer sa communication si on est une personne corporelle ou instinctive prépondérante:

– en expliquant plus sa réponse, si on a à faire avec un mental ou cérébral ou intellectuel,

– en y mettant du ressenti, si l’interlocuteur est affectif ou émotionnel.

Vous apprendrez également que la référence au temps n’est pas du tout la même selon son intelligence dominante: mentale (ou cérébrale ou intellectuelle) ou bien affective (ou émotionnelle) ou encore corporelle (ou instinctive).